EN | FR
NCC Logo

ENVOLEZ-VOUS AVEC CONSERVATION DE LA NATURE CANADA

Aperçu à vol d’oiseau de 2017-2018

En 2018, Conservation de la nature Canada s'est joint à des partenaires pour célébrer une nouvelle aire protégée le long de la rivière Birch, en Alberta. Cet ajout a permis de créer la plus vaste étendue de forêt boréale contiguë protégée au monde Apprenez-en plus sur cette réussite ou passez tout de suite à notre rapport annuel 2017-2018.

Pour un visionnement optimal, nous recommandons les navigateurs Chrome ou Firefox.

ENVOLEZ-VOUS AVEC CONSERVATION DE LA NATURE CANADA

Aperçu à vol d’oiseau de 2017-2018

Our bird's-eye view is best viewed on desktop. To view our year in review, please click below.

NCC Logo

ENVOLEZ-VOUS AVEC CONSERVATION DE LA NATURE CANADA

Aperçu à vol d’oiseau de 2017-2018

Rapport à nos donateurs.

Please scroll using your mouse or trackpad to take flight with NCC.

DE NOUVELLES VISÉES EN CONSERVATION.

Il est temps de parler sans detours des bienfaits concrets que la nature nous offre, ainsi que de l’urgence et de l’importance de la protéger. Les milieux naturels au Canada sont un cadeau pour le monde entier et nous avons la possibilité, peut-être plus que tout autre pays, de faire une différence grâce à la conservation. Nous avons besoin de l’appui de tous, jeunes et moins jeunes, pour travailler ensemble et protéger les terres, eaux et espèces sauvages qui font du Canada un endroit unique au monde.

CONSULTER NOTRE RAPPORT ANNUEL 2017-2018
bird

ANNULATION D’UN QUOTA DE BOIS D’ŒUVRE POUR LA CRÉATION D’UNE AIRE PROTÉGÉE.

CNC a négocié les accords nécessaires entre le gouvernement tribal de Tallcree et le gouvernement de l'Alberta pour l’annulation d’un quota de bois d’œuvre le long de la rivière Birch, dans le nord-est de l'Alberta. Cela a permis au gouvernement de l'Alberta de créer le parc sauvage provincial Birch River.

UN EFFORT COLLABORATIF D’IMPORTANCE MONDIALE.

La création du parc sauvage provincial Birch River a été rendue possible grâce à un partenariat et une collaboration unique entre Syncrude Canada, le gouvernement tribal de Tallcree, CNC, la Fondation Schad, le Gouvernement du Canada et le Gouvernement de l’Alberta.

LA PLUS VASTE ÉTENDUE DE FORÊT BORÉALE PROTÉGÉE AU MONDE.

Le parc sauvage provincial Birch River correspond à 3 330 km2 de terres protégées. Ajouté à d’autres aires conservées voisines, dont le parc national Wood Buffalo, la zone conservée couvre dorénavant 67 000 km2, créant ainsi la plus vaste étendue de forêt boréale protégée au monde

PRÈS DU TIERS DE LA ZONE BORÉALE MONDIALE SE TROUVE AU CANADA.

La zone boréale du Canada fait partie d’une large bande verte qui encercle le nord du globe. Ce biome se caractérise par la présence de forêts de conifères, principalement peuplées d’épinettes et de pins. La zone boréale canadienne est unique en raison du grand nombre de milieux humides et de lacs qui s’y trouvent. Elle représente près du tiers de la zone boréale mondiale.

LA FORÊT BORÉALE JOUE UN RÔLE MAJEUR DANS LA RÉGULATION DU CLIMAT À L’ÉCHELLE PLANÉTAIRE.

Les forêts boréales et les milieux humides du Canada sont des alliés naturels dans la régulation du climat à l’échelle mondiale. En absorbant et en stockant le carbone, les forêts boréales agissent comme le plus grand puits de carbone terrestre au monde, réduisant ainsi la rapidité et les impacts des changements climatique

UNE POUPONNIÈRE POUR DES MILLIARDS D’OISEAUX MIGRATEURS.

Chaque année, la forêt boréale sert de refuge crucial pour des milliards d’oiseaux migrateurs. En effet, pas moins de 325 espèces d’oiseaux d’Amérique du Nord comptent sur cette forêt pour nicher, se reproduire et pour y faire une halte lors de leur migration.

L’HABITAT D’ESPÈCES AU STATUT DE CONSERVATION PRÉOCCUPANT.

Le parc sauvage provincial Birch River.abrite également des espèces qui requièrent de vastes espaces intacts et connectés entre eux. Certaines de ces espèces sont désignées préoccupantes par le gouvernement fédéral, dont le bison des bois, le caribou des bois, le faucon pèlerin et la grue blanche.

LE PROJET « BIRCH RIVER » DÉFINIT L’AVENIR DE LA CONSERVATION AU CANADA

Le travail créatif et collaboratif qui a été nécessaire pour annuler un quota de bois d’oeuvre afin de créer le parc sauvage provincial Birch River est un excellent exemple de comment CNC travaille étroitement avec ses partenaires pour définir l’avenir de la conservation des milieux naturels au pays.

ANNULATION D’UN QUOTA DE BOIS D’ŒUVRE POUR LA CRÉATION D’UNE AIRE PROTÉGÉE.

CNC a négocié les accords nécessaires entre le gouvernement tribal de Tallcree et le gouvernement de l'Alberta pour l’annulation d’un quota de bois d’œuvre le long de la rivière Birch, dans le nord-est de l'Alberta. Cela a permis au gouvernement de l'Alberta de créer le parc sauvage provincial Birch River.

UN EFFORT COLLABORATIF D’IMPORTANCE MONDIALE.

La création du parc sauvage provincial Birch River a été rendue possible grâce à un partenariat et une collaboration unique entre Syncrude Canada, le gouvernement tribal de Tallcree, CNC, la Fondation Schad, le Gouvernement du Canada et le Gouvernement de l’Alberta.

LA PLUS VASTE ÉTENDUE DE FORÊT BORÉALE PROTÉGÉE AU MONDE.

Le parc sauvage provincial Birch River correspond à 3 330 km2 de terres protégées. Ajouté à d’autres aires conservées voisines, dont le parc national Wood Buffalo, la zone conservée couvre dorénavant 67 000 km2, créant ainsi la plus vaste étendue de forêt boréale protégée au monde

PRÈS DU TIERS DE LA ZONE BORÉALE MONDIALE SE TROUVE AU CANADA.

La zone boréale du Canada fait partie d’une large bande verte qui encercle le nord du globe. Ce biome se caractérise par la présence de forêts de conifères, principalement peuplées d’épinettes et de pins. La zone boréale canadienne est unique en raison du grand nombre de milieux humides et de lacs qui s’y trouvent. Elle représente près du tiers de la zone boréale mondiale.

LA FORÊT BORÉALE JOUE UN RÔLE MAJEUR DANS LA RÉGULATION DU CLIMAT À L’ÉCHELLE PLANÉTAIRE.

Les forêts boréales et les milieux humides du Canada sont des alliés naturels dans la régulation du climat à l’échelle mondiale. En absorbant et en stockant le carbone, les forêts boréales agissent comme le plus grand puits de carbone terrestre au monde, réduisant ainsi la rapidité et les impacts des changements climatique

UNE POUPONNIÈRE POUR DES MILLIARDS D’OISEAUX MIGRATEURS.

Chaque année, la forêt boréale sert de refuge crucial pour des milliards d’oiseaux migrateurs. En effet, pas moins de 325 espèces d’oiseaux d’Amérique du Nord comptent sur cette forêt pour nicher, se reproduire et pour y faire une halte lors de leur migration.

L’HABITAT D’ESPÈCES AU STATUT DE CONSERVATION PRÉOCCUPANT.

Le parc sauvage provincial Birch River.abrite également des espèces qui requièrent de vastes espaces intacts et connectés entre eux. Certaines de ces espèces sont désignées préoccupantes par le gouvernement fédéral, dont le bison des bois, le caribou des bois, le faucon pèlerin et la grue blanche.

LE PROJET « BIRCH RIVER » DÉFINIT L’AVENIR DE LA CONSERVATION AU CANADA

Le travail créatif et collaboratif qui a été nécessaire pour annuler un quota de bois d’oeuvre afin de créer le parc sauvage provincial Birch River est un excellent exemple de comment CNC travaille étroitement avec ses partenaires pour définir l’avenir de la conservation des milieux naturels au pays.

DE NOUVELLES VISÉES EN CONSERVATION.

Il est temps de parler sans detours des bienfaits concrets que la nature nous offre, ainsi que de l’urgence et de l’importance de la protéger. Les milieux naturels au Canada sont un cadeau pour le monde entier et nous avons la possibilité, peut-être plus que tout autre pays, de faire une différence grâce à la conservation. Nous avons besoin de l’appui de tous, jeunes et moins jeunes, pour travailler ensemble et protéger les terres, eaux et espèces sauvages qui font du Canada un endroit unique au monde.

CONSULTER NOTRE RAPPORT ANNUEL 2017-2018